Un jour je serai DRH...

Blog professionnel. Recherche de stage

 

26 octobre 2009

BinarySec

binarysec              2009: BinarySec île de la Réunion

              Télémarketeuse


I-              Présentation

a)    La Société 

BinarySec est une Start-up. L’idée du produit est apparue en 2001. Mickael Vergoz expert et ingénieur en systèmes de sécurité informatique à développé un outil de prévention de « bas niveau » permettant de bloquer les Buffer Overflow. Cette technologie a bénéficié d’une première preuve de concept en 2003. Elle fût alors implémentée sur un serveur web Apache (c’est le serveur http le plus populaire du Web). Ce serveur a reçu 20 millions de tentatives et d’intrusions sans succès. Ce mode de protection a donc fait l’objet d’un brevet.

Cette première démonstration a fait ressurgir la nécessité d’une solution capable de bloquer les vulnérabilités et exploitation de faille de « haut niveau » c’est à dire sur la couche applicative (sur la couche http). En 2004 les recherches se sont donc orientées sur la protection des flux web.


b)   Le Produit 

BinarySec est vendu sous forme de logiciel, il est leader sur le marché des logiciels intelligents de sécurité des applications web. Les différences avec les concurrents sont :

-       les concurrents utilisent souvent des boîtiers encombrants à la place du logiciel

-       BinarySec est la seule technologie qui utilise l’intelligence Artificielle

-       Il fonctionne sous forme de liste blanche c’est à dire qu’elle laisse passer les bonne requêtes contrairement à d’autre qui fonctionnent en liste noire c’est à dire qu’ils enregistrent ce qui ne doit pas passé. Dans le deuxième cas il se peut que de nouvelles menaces soient créées et soient inconnues du logiciel de protection.

La première version de BinarySec pour Apache n’était pas capable de bloquer les requêtes anormales et dangereuses sur seveur http.

BinarySec a donc développé et mis en œuvre un moteur d’Intelligence Artificielle dans le logiciel. L’Intelligence Artificielle permet de d’apprendre le trafic du site (les différentes requêtes que le site accepte) d’une entreprise. BinarySec utilise une technologie d’Intelligence Artificielle faible qui réinjecte ses erreurs dans son comportement. Cela signifie que BinarySec effectue un apprentissage, si on dit au moteur par exemple : « cette requête est bonne » le moteur utilisera cette info pour améliorer son comportement. Cette technologie a fait l’objet de 2 brevets.

Pour mieux expliquer son fonctionnement, BinarySec mémorise les requêtes entrant, les compare aux typologies de requêtes déjà stockées, note la nouvelle requête et enrichit sa base de faits.

 

II-            Mission du stage 

a)    Vendre le produit 

La mission de mon stage consistait à vendre le produit à des Sociétés importantes ou des structures susceptibles d’avoir des intrusions (exemple les sites de mode sur lesquels il peut y avoir des intrusions de photos malsaines, les sites d’actualités) ou encore des Collectivités.

Le but étant de leur faire comprendre les répercussions néfastes que peuvent provoquer les attaques des de mots/phrase/textes/photos/…

Plus tard BinarySec développe un nouveau concept : BinarySec Saas (Sécurity as a Service) c’est un service de sécurisation et d’accélération (du téléchargement des pages) des site et application web en étant totalement managé par BinarySec afin d’être sécurisée pour être ensuite traité.

b)   Méthode utilisée 

La vente se faisait donc souvent à distance (car le marché réunionnais était moins attractif que le marché français) via des moyens de communications tels que Skype et le téléphone.

Afin de pouvoir organiser nos appels téléphoniques nous faisions nos recherches/ analyse de clients potentiels. Pour les trier nous regardions dans les pages jaunes selon le type de société (Banques, immobilier, média) et l’activité (hébergeur de site, distributeur … ) et faisions un planning sur Excel chaque jour pour le jour suivant.

A chaque appel une plaquette informative, la fiche technique du produit et la présentation de la société étaient envoyées pour faire connaître notre société et développer la communication. Si le prospect était plus intéresse une démonstration lui était envoyée.

III-          Perception du stage/ résultats 

a)    Points négatifs 

La vente par téléphone n’est pas chose facile. J’ai du faire face à certaines difficultés. Tout d’abord j’ai été prise en tant que télémarketeuse et les supports d’appels par rapport au produit n’étaient pas conçus. Nous (2 télémarketeuses) n’avons pas eu non plus de formation réellement préparée. Nous avons donc dû faire plusieurs réunions afin de faire des points réguliers cela faisait perdre beaucoup de temps.

Ensuite le fait de n’avoir pas de connaissance particulière en informatique fût également un handicap car nous nous adressions directement à des administrateurs ou responsables de réseaux et cela rendait parfois les communications difficiles.

La gestion du stress au téléphone était donc la première chose que j’appris à perfectionner.

Enfin comme BinarySec est une entreprise qui débute, nous n’avions pas de marge de manœuvre en terme de budget de communication. Les seuls supports que nous avions étaient internet et des outils informatiques.

b)   Points positifs

L’expérience BinarySec m’a beaucoup enseignée en terme d’informatique. J’ai pu travailler sur une plate forme que je ne connaissais pas à savoir Linux. Mon langage informatique s’est également enrichi.

Au niveau marketing nous avons pu développer une campagne (via internet) pour faire connaître et rendre attractif le produit. J’ai pu créer une fiche technique et commerciale et aider à la conception du site et de l’image de l’entreprise (logo, plaquette…).

Enfin, contrairement à ce que je pensais, la vente par téléphone n’est pas quelque chose de facile. Surtout lorsqu’il s’agit de produits techniques tels que BinarySec. J’ai donc pu apprendre grâce à des techniques de phoning à améliorer mes appels et ma communication orale à travers la création progressive de Canevas. Et les résultats se sont vus très vite.

 


 

Posté par zelika à 15:17 - Expériences Professionnelles - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    ...

    Très intéressant. Bonne continuation

    Posté par kreol, 19 novembre 2009 à 04:31

Poster un commentaire